20/04/2006

La suite de mes aventures ethnologiques: deuxieme "lab party".

Vous vous souvenez de l'episode epique de la fete du labo du grand chef foireux? C'etait l'un des meilleurs moments de ce blog si j'en juge par la quantite de commentaires recus alors.

Et bien j'ai revecu la meme experience aujourd'hui... et ca a ete a 2 doigts d'etre pire...(en fait ca l'etait!) Heureusement pour moi j'ai limite les degats grace a ma gaijin powaa qui me permet d'etre rude d'arriver en retard et de partir avant la fin. Petit resume:

Quand j'arrive, je me presente au grand chef foireux qui, exactement le meme processus que la derniere fois, m'introduit a la plus proche femelle. Malheureusement au lieu de la jeune japonaise timide mais bien faite de sa personne, j'ai eu droit a la vieille sorciere de la tribu ... faut-il preciser que celle ci etait bien entamee, probablement pour les visions divinatoires... bref... grand chef foireux lui avait depasse le stade du "je fait le spectacle" pour arriver a celui du "je cuve sur mon trone". Mais pas de panique: la sorciere avait de la ressource pour deux et, seconde en cela par un gars (qui jusqu'ici beneficiait de mon amitie mais que je hait dorenavant), m'a refile un micro... afin que je fasse la traditionnele self-introduction de merde que c'est vraiment la coutume qui me debecte le plus dans ce pays. J'ai donc raconte n'importe quoi dans un mauvais japonais, m'excusant notamment d'etre arrive en retard (ce pays te force a devenir ultra hypocrite. La verite c'est que je m'etais absente expres pour un moment sentant venir l'heure de la "paaty"... malheureusement ce salopard de colline des iles est revenu me chercher au labo (je crois qu'il se sentait seul)... erreur tactique que je ne commettrai pas l'annee prochaine: je retournerai direct chez moi). Que disais-je? Ah oui j'en etais au speech devant une quarantaine de japonais plein morts (le seul truc qu'il y avait de bien, c'etait la biere gratuite, malheureusement ces cons la avaient deja tout bu... j'aurais pas du arriver en retard finalement). Puis je descend de mon casier (l'avait absolument fallu que je monte sur un casier... j'te jure...) et me voila dans la fosse au lion...

Seconde erreur funeste:l'explorateur novice visitant les indigenes pourrait penser qu'arborer leurs attributs facilitera le contact... En fait il aurait totalement raison! Mais si l'explorateur en question desire etudier de loin, de maniere passive et n'a pour tout dire qu'une seule envie, celle de se casser en vitesse et de retourner au camp s'enfiler des gyoozas avec les porteurs; dans ce cas il evitera de se faire remarquer.

Exemple de ce qu'il ne faut pas faire pour vous chers lecteurs: porter un tshirt dragon ball "red ribbon army" au japon... tous les otakus de merde de mouise du coin me sont tombes dessus: et des otakus saouls c'est encore plus debile (si possible)... j'ai reussi a m'esquiver quand la conversation est tombe sur evangelion et ce apres avoir frole le gundam de justesse: "gundam? non, jamais entendu parler." (hypocrite ET menteur que je deviens...)

Apres ca j'ai eu droit a shibata-san qui est super sympa mais qui etait aussi super bourre (quand je suis reparti il entamait une bouteille de sake froid, j'ai entendu dire qu'il venait de se marier: c'est sa ptite femme qui va etre contente de voir rentrer ca a la maison...). Donc longue conversation avec celui la et ca allait tres bien. Enfin un gars normal dans la bande! Plus je le vois plus il est sympa. Ensuite j'ai eu droit a une longue conversation avec un ancien capitaine du club d'aikido de l'unif; sympa aussi mais c'est toujours les memes sujets qui reviennent (gauffres, bieres, chocolat..."ah francais aussi?" du coup on passe au vin, paris, football...)... au moins j'ai pratique mon japonais. Pendant ce temps la, ce pauvre colline des iles etait tres embarasse, il avait eu le malheur de monter sur l'estrade pour se chercher a boire (avais-je mentionne ce fait? Colline des iles n'est super fut-fut. Y serait meme carrement con-con parfois.) et la il s'est fait apostrophe par un groupe qui avait la manifeste intention de le faire discourir, visiblement en se foutant gentiment de sa gueule au passage. Apres 10 minutes de contorsions, incapable de se depatouiller de cette situation genante, okajima, encore plus timide que moi mais apparemment moins egoiste, a tenu a me faire profiter de ses emmerdes en me faisant signe de venir. Difficile de dire non dans ces cas la (tout le monde se retourne et te regarde). C'est alors qu'avisant la sortie se trouvant juste a cote de l'estrade en question, je decidais immediatement de mettre la fourberie d'okajima a mon profit en la retournant contre lui, et echafaudait en un eclair de seconde un plan en trois etapes:

1- etre moyennement sympa avec okajima le fourbe

2- utiliser ma gaijin powaa (il ne faut que un millieme de seconde a pierre-san pour utiliser sa gaijin powaa: revoyons la scene au ralenti.)

3- me casser

J'arrive donc pres de okajima qui malheureusement pour lui ne voulait pas me parler et ne cherchait qu'a tres maladroitement detourner l'attention sur moi. Du coup il n'avait aucune raison de me faire venir et s'est trouve desarconne quand au lieu d'etre cooperatif et de faire semblant de comprendre de quoi il me parlait et ce qu'il me voulait (comme j'ai l'habitude de faire les 3/4 du temps) j'ai demande de facon assez cavaliere ce qu'il y avait (je maitrise juste assez le jap pour etre rude de temps en temps). Et comme il ne savait pas quoi faire, ca a rendu sa miserable tactique d'esquive vraiment flagrante et il est un peu passe pour un con, il faut bien le dire. Comme je suis pas vache et enclin a la pitie j'ai alors decide contre mon interet de lui faire profiter de mon plan d'evasion. Et donc je lui ai monte un bateau comme quoi j'avais faim et que j'allais donc m'en aller lui donnant ainsi l'occasion de partir avec moi... Evidemment il s'est cru oblige d'expliquer/demander la permission au senpai du groupe (qui en sa qualite de senpai etait extremement bourre et extremement malpoli avec okajima). Une fois de plus j'ai regrette ma bonte avec okajima car ca n'en finissait pas ("j'aurais du me barrer tout seul et le laisser dans sa mouise!!!" pensais-je tres fort)...

Et c'est finalement quand grand chef foireux, passant pres de moi pour aller aux toilettes, m'a donne une male et fraternelle tape sur le bras en me designant les 2 plus proches etudiantes avec force clignement d'oeil que j'ai decide que ca suffisait et me suis ecrie "PAR LE POUVOIR DU CRANE ANCESTRAL: TRANSMUTATION!!!" et ais sorti le traditionnel "soro soro jikan ga..." qui en gros signifie "je me casse" et je suis sorti sans dire au revoir au grand chef foireux (aux chiottes de toutes facons), sans attendre ni reponse, ni salutations en retour et en entrainant Okajima le pleutre dans ma course...

Le pire dans tout ca c'est que j'ai rien eu a boire ni meme a manger. Ou plutot si, lors d'une de mes rares secondes de tranquilite, la sorciere du labo, dans une deuxieme tentative de contact m'avait ammene un verre d'une proprete douteuse (avait-elle bu dedans??? Beuuuuuuuaaahhhh....) rempli d'une de ces liqueurs infames et sucrees dont tout le monde ici raffole (a part moi). J'ai trempe mes levres dedans par politesse, le temps de conforter mon opinion ("oui: c'est vraimemt irremediablement infect")et, coup de bol de la soiree, (le seul mais d'importance!!!) quelqu'un a appele la vieille babaa en question ce qui m'a donne l'occasion de la fuir bravement.

Ouf... cette fois mon vieux milou, on l'a vraiment echapee belle!

15:43 Écrit par pierre | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook |

Commentaires

precision D'abord ce recit c'est du quasi direct, si ca se trouve ils sont encore en train de cuver, et secondo: pas de musique dans ces trucs la. Ce qui rend l'ambiance vraiment bizarre quand on un des seuls a pas etre completement plein mort.

Écrit par : pierre | 20/04/2006

mmh lovely...

Écrit par : benoit | 20/04/2006

Purée Si après des "détentes" pareils ils ont pas des ulcères à l'estomac, c'est qu'ils ont des fameux médecins.

Écrit par : Tchitch | 20/04/2006

Ca me rappelle des souvenirs... Moi aussi j'ai eu droit a ce genre de fetes a l'unif... c'est vrai que c'est limite tannant... mais moi j'ai opte pour la tactique camouflage, c'est a dire je fais comme eux, je me bourre la gueule... Ceci dit dans mon labo ils sont plus nombreux, du coup il y en a quand meme deux ou trois avec qui il y a moyen d'avoir une discution presque correcte ;)

Écrit par : David | 21/04/2006

ouais mais a ce moment la j'aurais du y aller en meme temps que tout le monde alors que mon but c'etait d'y echapper. Du coup arriver plus tard c'est vraiment pas une bonne idee...plus rien a boire... Autre precision je ne connais quasi personne la-bas et n'ai aucun contact avec eux. C'est juste que "officielement" mon labo (3 personnes) fait partie de celui la. Mais rien a voir a au niveau du boulot, on est meme pas dans le meme immeuble...

Écrit par : pierre | 21/04/2006

precision pour marie certains japonais saouls deviennent vraiment tres tres rouges!!! Shibata-san avait meme les yeux injectes de sang!

Écrit par : pierre | 21/04/2006

waouw! Je suis mon propre 19001 visiteur!

Écrit par : pierre | 21/04/2006

content de participer mais qui est 19012?
celui qui trouve aura un prix de pierre...certainement!

Écrit par : 19012 | 21/04/2006

Pierre... Faut quand meme dire que sur les 19000 visites il y en a au moins 18000 de Pierre, vu qu'il se laisse a lui meme 4 a 5 commentaires par post....
Medisant? mais pas du tout...

Écrit par : Annonyme medisant | 24/04/2006

dois bien y avoir un fond de vrai encore que... si j'y retourne dans la meme journee avec le meme naivgateur ouvert je suis pas sur que je sois recompte a chaque fois...

Écrit par : pierre | 24/04/2006

Les commentaires sont fermés.