18/08/2005

Bof...

ce matin je vous avais mijote un ptit post bien long et le pc a decider de planter entre temps donc je vais maintenant etre beaucoup plus bref, meme si je tiens absolument a vous raconter mes contrarietes...(car oui on me contrarie)

Donc ce matin je me leve a 8H(!) bien decide a reprendre un rythme de vie decent. J'arrive donc au labo a 9h et la... personne! Si ca c'est pas de l'arnaque! Depuis le temps qu'on me repete que les japonais dorment dans leur labo je dois dire que je suis un tantinet decu. Je m'attendais presque a voir mon prof m'accueillir en pyjama (avec chaussons en forme de lapins roses... peut etre que j'esperais un peu trop.). Donc ma vaillance n'a pas ete recompensee du tout puisqu'apres ca j'ai decide d'aller a l'ECIS et c'est la qu'apres avoir tape pendant 30 minutes mon pc a plante. De depit j'ai decide d'aller faire un tour a l'agence immobiliere de la coop de l'unif. Celle ci n'etant evidemment pas encore ouverte, j'ai donc essaye de trouver une autre facon de perdre mon temps, et j'ai parfaitement reussit puisque j'ai passe 3 heures sur le mac du labo (y'avait un de mes 2 collegues qu'etait arrive entre temps. Note pour plus tard: il me faut une clef!) pour un resultat nul. Je me demande parfois a quoi a servi mon dea en bioinfo quand je vois que je suis toujours pas cap de programmer le plus simple des trucs. Bref pas top surtout qu'apres, de retour a la coop, j'etait un peu agace de voir que de toutes facons la partie "immobiliere" etait ferme jusque fin septembre. Les aventures de Calimero au japon reprennent de plus belle.

De plus les autres gars de la residence ont tendance a m'agacer aussi vu qu'il me prennent pour un debile mental quand je parle "d'etre pret a mettre 60 000 yens" (445 euros environs) dans mon appart. Le truc c'est que je veux 2 pieces et ce genre d'appart ca commence a ce prix la. 450 euros c'est pas rien, mais en meme temps si je peux me le payer je vois pas ou est le probleme. D'autant plus que pour un "une piece" de taille ridicule qui soit pas trop pourri j'en ai pour 45 000- 50 000 yens (genre 370 euros). Moi je suis pret a payer la difference pour avoir de la place, pouvoir inviter la famille, les amis et ainsi de suite... Suis-je completement inconscient? Moi je pense plutot que les gens sont pret a vivre dans une mouise pour pouvoir depenser leur pognon dans d'autres mouises... Donc quand les gars des agences me demandent ce que je cherche et combien je suis pret a y mettre je dis "2 chambres: une jap, une western et 60 000 yens". Ca ne releve quand meme pas de la folie furieuse non?

Voila je donne mon point de vue librement, et l'avantage du blog c'est que les autres mesquins de la residence n'ont pas le droit de reponse. Bien fait pour eux! De toutes facons ils sont tous en train de chercher des trucs "pres des magasins, du metro, du karaoke, avec vue sur le pachinko..." et resultat des courses ca va aussi leur couter un os pour un truc dans lequel Diogene aurait pas voulu passer une nuit.

Maintenant si vous voulez m'etre agreable et avoir une chance de passer des vacances dans un appart a "2 pieces" vous pouvez toujours me soutenir via les commentaires. Tiens au fait David tu paies combien le tien?

A demain pour de nouvelles recriminations.

16:48 Écrit par pierre | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Commentaires

Espace ou pognon... Pitch, je t'encourage et suis solidaire! Je te comprends tout à fait. Une bonne partie de ma bourse va également passer en logement (du genre, 900 euro par mois pour une chambre dans un appart' à plusieurs). Mais je préfère tout claquer dans un logement agréable et bien situé que de ressentir une pseudo-liberté de consommation dans d'autres "secteurs économiques" et je ne jouis pas non plus à l'idée de voire des intérêts pleuvoir sur des comptes en banques. Courage!

Écrit par : Tchitch | 18/08/2005

bravo! En effet, Bravo! Pierre, tu as utilisé une formulation en écrivant le texte comme tu l'as fait à l'aide du clavier de l'ordinateur et qui apparaît à présent à l'écran!! Tel est mon avis! Et je n'ai pas peur d'utiliser les grands mots si il le faut! En un mot comme en cent, s'il m'est permis de résumer la situation de la sorte, mon avis le plus clair et le plus humble me pousse à dire ce que je dis aujourd'hui sans hesiter le moins du monde, et en ayant pas peur des retombees! Encore une fois, Bravo!!

Écrit par : benoit | 18/08/2005

appartement Je suis d'accord avec Marie. Et ce qui est genial, c'est qu'on le dit meme pas pour te faire plaisir et pour pouvoir aller au Japon (c'est l'occasion de t'avouer que la seule raison pour laquelle nous entretenions un minimum notre relation sociale avec toi jusqu'ici etait d'aller au Japon), mais qu'on le pense vraiment.

Écrit par : benoit | 18/08/2005

je dirais même plus... Fais comme tu le sens Pitch, écoute tes hormones. Tu as toujours fait les bons choix dans ta vie. Ta volonté, ta persévérence et tes gouts pour les 2 chambres font de toi un être sans pareil... tu as mon aval fiston

Écrit par : gont' | 18/08/2005

Ol, la femme de popeye Non j'ai jamais réussi à tourner la fenêtre de ces foutus "féchiers". Mais bon, toi au moins tu as un portable 8o)

Écrit par : Gont' | 18/08/2005

hourra! hourra! On les aura ces salauds! Tous avec moi les gars!
Heu... au fait... Londres c'est comment? Ca vaut le coup a visiter?

Écrit par : pitch | 19/08/2005

Les commentaires sont fermés.