14/04/2005

Cours intensifs, beignets bizarres et mamies japonaises...

bon L'horaire des cours c'est 8h45 (je dois partir a 8h) - 12h00 puis 13h00 - 14h30. Ca a pas l'air enorme comme ca mais le truc c'est qu'on voit sur ces quelques heures une quantite de matiere assez calamistrale. Par exemple on a vu tous les Hiraganas (alphabet phonetique, une centaine de signes) en trois heures de temps. Meme si il y en a une bonne partie de "redondant" ca fait quand meme beaucoup et heureusement que je les connaissais a l'avance. Ceux qui n'avaient pas cette chance sont toujours en train d'en faire au moment ou je vous ecrit (23h)...Les profs sont tres sympas et tres bons. En fait l'universite de Nagoya est probablement un des meilleurs endroit au monde pour apprendre le japonais. Les profs/linguistes de l'unif on mis au point plusieurs methodes originales, ils ont beaucoup d'experience et ce sont eux qui ont ecris les bouquins que nous utilisont. Le prof principal est vraiment un type genial, il se marre tout le temps et est incapable de garder un visage serieux plus de 3 secondes.Bref tout va bien pour moi pour l'instant mais je vais bientot me taper des devoirs de malades. Et si je les fait pas j'ecope d'une gomette rouge sur mon cahier alors gare...

Demain je paye mon loyer (13800 yen) et apres demain peut etre que je m'acheterai une bicyclette car j'arrive au bout de ma carte de metro. Ou alors un gsm. En tous cas je me paye un truc. Une ptite nintendo? Naaan pas serieux ca! On verra...

Ct'aprem la tomodachi society (societe des amis) a debarque en force a la residence. Une huitaine de memes japonaises ont investis la salle commune, et ont commence a deballer des monceaux de boustifaille dans tous les coins... Apres ca chacun a du se presenter aux autres (je commence a avoir un ptit speech bien rode) avec son nom ecris sur la poitrine. Applaudissement a chaque passage ect... On a pris des photos de groupe et apres a l'attaque! Y'avais plein de trucs a manger mais le plus strange c'etait encore les takoyakis. Des boulettes toutes molles chaudes preparees a base de farine et avec a l'interieur...un morceau de poulpe. Je ne sais toujours pas si j'aime ca ou pas faudra que je reessaie (la bouffe japonaise c'est comme Bartok: faut s'habituer). Mais pourquoi font-elles ca ces braves dames? Qui sont-elles, d'ou sortent-elles? Viennent-elles en paix? En fait ce sont des "madames" ayant beaucoup de temps libre et interesses par les histoires de voyages, les pays etrangers ... A partir de maintenant elles vont se pointer tous les jeudis apres-midis pour discuter avec nous et nous aider a pratiquer notre japonais. Mais la grande question est: ammenerons -t-elles a manger a chaque fois? Reponse au prochain episode. Alors of course, elles parlent tres peu voire pas du tout (la plupart d'entre elles en fait) anglais donc c'etait pas toujours evident pour communiquer. La plus comique de toutes c'en est une qui est arrivee vers moi en me demandant si je venait bien de belgique. Apres reponse affirmative de ma part, elle a commence a m'expliquer (tres difficilement) qu'elle aimait bien la belgique car elle y avait deja ete une fois lors d'un voyage organise. Et elle a commence a m'enumerer les noms de lieux qu'elle avait visite et de trucs qu'elle avait vu... Et la j'ai plus rien capte! J'essayai de m'adapter a l'accent (la plupart d'entre vous connaissent l'anecdote "paleru roilaru") mais impossible de comprendre de quoi elle me parlait a ce stade de la conversation. On a finalement abandonne apres 10 minutes d'incomprehension mutuelle, moi etant incapable de comprendre de quels endroits elle voulait me parler et elle incapable de faire mieux que du mauvais Janglais. Ensuite elle a eu une petite conversation avec une de ses collegues et elle s'est retournee vers moi tout sourire en me disant "solly solly. mistaku", ce n'est pas en belgique que j'ai ete mais dans un autre pays!?!?! Ces japonais y sont quand meme grave neh?

Du coup avec toute cette bouffe j'avais pas tres faim et j'ai toujours un assortiment de sushis qui m'attend au frigo. Et sur l'un deux ce n'est pas une lamelle de poisson cru mais un tentacule de poulpe (cru aussi of course). Je crois que c'est l'epreuve finale... si jamais je suis capable de manger ca (sans etre inoperationnel demain), alors c'est que je suis pret a tout! Souhaitez moi bon courage.

16:22 Écrit par pierre | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

Commentaires

mémés? Et quoi c'est vraiment des mémés? Ou tu veux dire des personnes plus âgées que nous (genre la trentaine)?

Écrit par : benoit | 14/04/2005

Enfin.. Enfin un bon moment de rigolade sur tes mésaventures...Sympa le coup de la mamie qui se trompe de pays! J'aurais aimé vous voir, surtout toi en train de faire de grands efforts de compréhension pour lui être agréable! Pour le poulpe je te sens vraiment seul sur ce coup là et je parierais fortement pour un classement vertical... Me tromp-je?

Écrit par : bejicey | 14/04/2005

poulpe je pense contrairement à ta mère que l'experience vaut d'être tentée, de toute façon dans un sens comme dans l'autre ça glisse..non?, sinon il faut macher lentement, car c'est déjà raide quand c'est cuit, mais cru je ne sais pas si les sucs digestifs sont capable de le faire fondre, nous pensons tous à toi dans ces moments difficiles

Écrit par : anonyme2 | 14/04/2005

poulpe!!!!............bang! je suis d'accord avec papa: a mon avis le tentacule de poulpe ca doit etre assez visqueux, mou, elastique,orangé-transparent,glissant et gluant .... bref ce genre de matiere doit etre tout a fait comestible (fait juste attention a ce que ca aille pas dans ta trachée : ca part tout seul ces machins la)

Écrit par : antoine | 14/04/2005

Vive le poulpe ! Sans vouloir faire de pub, les poulpes, c'est comme Orangina, faut bien secouer avant d'avaler, sinon la poulpe, elle reste en bas..
Désolé pour ce jeu de mot désastreux mais bon... tu pourras toujours le ressortir si un jour tu veux draguer une blonde poulpeuse...

Écrit par : Falcox | 14/04/2005

un comment de retard avec un temps de retard par rapport au rapport précédent (tu me suis toujours...?):c'est quoi les monbushos?

Écrit par : bejicey | 15/04/2005

precisions les monbushos c'est les meilleurs! Yep m 'dame. (c'est les etudiants qui comme moi ont recu un financement directement du ministere des sciences japonais; le monbukagakusho (monbusho en raccourci))

sinon j7ai mange mon sushi au poulpe et ca vaut pas le coupde s'embeter parceque c'est dur a mastiquer et ca a pas vraiment de gout. Par contre y'en avait un ou deux dans la boite qui etaient vraiment delicieux (j'ai repere lesquels) et qui rappellent vraiment ceux qu'on avait goute a l'aikido (ben s'en souvient peut etre). Dommage que j'avais pas de sake pour accompagner...
Sinon les mamies n'ens ont pas vraiment toutes mais (certaines avaient seulement la 40aine a mon avis) mais la majorite d'entre elles avait certainement depasse la 60aine.
Sinon, les blondes poulpeuses, ca se drague seulement sur piste de danse et avec chanson appropriee genre"quand il me tiens dans ses bras" de piaf ou encore "I wanna hold your hand " des beatles...
(de plus en plus nul...)

Écrit par : pierre | 15/04/2005

En retard!!! Déso mais hier j ai pas eu ltemp d'y aller alors jsuis en retard c 'est un sujet bien chouette mais la mamie elle est pas doué!!!!

Écrit par : memel | 15/04/2005

Les commentaires sont fermés.